La fidélité

Version imprimable PDF version Partager sur Twitter Partager sur Facebook

L'amour conjugal exige des époux, de par sa nature même, une fidélité inviolable. Ceci est la conséquence du don d'eux même que se font l'un à l'autre les époux. 

L'amour veut être définitif. Il peut l'être "jusqu'à nouvel ordre".
Cette union intime, don réciproque de deux personnes, non moins que le bien des enfants, exige l'entière fidélité des époux et requièrent leur indissoluble unité.

Le motif le plus profond se trouve dans la fidélité de Dieu à son alliance, du Christ à son Eglise. Par le sacrement de mariage, les époux sont habilités à représenter cette fidélité et à en témoigner.
Par le sacrement, l'indissolubilité du mariage reçoit un sens nouveau et plus profond.

Il peut paraître difficile, voire impossible, de se lier pour la vie à un être humain. Il est d'autant plus important d'annoncer la Bonne Nouvelle que Dieu nous aime d'un amour définitif et irrévocable, que les époux ont part à cet amour, qu'il les porte et les soutient, et que par leur fidélité ils peuvent être les témoins de l'amour fidèle de Dieu.

Les époux qui, avec la grâce de Dieu, donnent ce témoignage, souvent dans des conditions bien difficiles, méritent la gratitude et le soutien de la communauté écclésiale.

Catéchisme de l'Eglise catholique 1646, 1647, 1648.