Méditation

Seigneur, notre Dieu, Nous te bénissons et te rendons grâce, Parce que tu nous as formés A ton image et à ta ressemblance : Homme et femme, tu nous as créés Et tu nous invites à vivre l'un pour l'autre Un amour joyeux et vivifiant.

Nous te saluons, ô Immaculée, Marie, comblée de grâce toi qui, dès le premier instant de ton existence, dès ta conception, a été préservée de tout péché, car tu allais devenir la Mère du Sauveur.

Jésus, Toi le Fils bien-aimé du Père, nous Te louons pour l'Amour que ton Cœur Sacré nous révèle. Transpercé pour nous, il est devenu Fontaine de joie et Source de vie éternelle. Jésus, l'invocation de ton Nom nous pacifie et nous garde dans l'Espérance.

« Nous avons essayé tant de fois et durant tant d’années de résoudre nos conflits avec nos forces et aussi avec nos armes ; tant de moments d’hostilité et d’obscurité ; tant de sang versé ; tant de vies brisées, tant d’espérances ensevelies…

C'est vrai, jour et nuit, je me tiens à la porte de ton cœur. Je suis là, même quand tu n'écoutes pas, même quand tu doutes que ce pourrait être MOI. J'attends le moindre signe d'une réponse venant de toi, ne serait-ce que le chuchotement d'une invitation qui me permettrait d'entrer.

Ô Seigneur de mon âme, Comme vous êtes bien l'ami véritable ! Vous, le Tout-Puissant, Vous pouvez tout, dès que vous voulez ! Non, jamais vous ne cessez d'aimer ceux qui vous aiment !

O Dieu Je n'aime que Toi seul. Je ne cherche que Toi seul. Je ne veux servir que Toi seul. Toi seul dois être mon Maître.

Qui es-tu, douce lumière qui m'inondes Et illumines l'obscurité de mon cœur ? Tu me conduis par la main comme une mère, Et si Tu me lâchais, je ne saurais faire un pas de plus.

Esprit du Christ ressuscité, Saint-Esprit, Esprit du Christ ressuscité, Saint-Esprit, si nous savions ce que nous pouvons te demander pour prier comme il faut ! Mais voilà que les balbutiements de notre prière passent par le creuset de notre pauvreté, de notre petite foi.

La Pâque modèle le visage des chrétiens sur celui de l'espérance, du courage, de la miséricorde, de l'audace évangélique : la mort a été vaincue, le Christ a triomphé des enfers !.....

Pages